Les pôles de compétitivité de Paris

pôle-compétitivité

Les pôles de compétitivité de Paris

Clusters, incubateurs, campus de start-up, fab labs, espaces de coworking… Les types de regroupement de sociétés sont nombreux sur le territoire de la capitale. Synonymes d’innovations, ils forment des pôles de compétitivité où la synergie des actions entreprises vise à renforcer le dynamisme économique. Quels sont-ils sur Paris ?

Le concept des pôles de compétitivité

Si les pôles de compétitivité réunissent des structures de toute taille, ils s’axent généralement autour d’un secteur d’activité précis. L’objectif est similaire aux quartiers d’affaires : favoriser la proximité et les échanges entre professionnels pour faire croître les entreprises concernées. En marge des activités respectives, le développement ne se fait pas au détriment des espaces urbains. Il reste circoncis à une zone donnée qui a pu faire l’objet d’un projet de réaménagement urbain. L’une des principales visées de ce dispositif est de créer des emplois à l’échelle locale.

Paris, ville compétitive et innovante sur le plan économique

Les pôles de compétitivité de Paris se trouvent aussi bien dans ses arrondissements que dans sa banlieue. On distingue les sites d’envergure nationale de ceux à « vocation mondiale » :

  • Cosmetic Valley : des enseignes spécialisées dans les produits de luxe pour le secteur des cosmétiques et de la parfumerie ;
  • Cap Digital : spécialisé dans la transformation numérique, ce pôle de compétitivité regroupe plus de 700 entreprises, ainsi que 70 écoles, centres de formation et universités ;
  • Medicen : scientifiques et professionnels de la santé effectuent des recherches dans le domaine pharmaceutique et de nouvelles thérapies médicales. Le pôle se distingue par l’usage de technologies innovantes dans leurs travaux, notamment en infectiologie ;
  • Finance Innovation : ce pôle s’attache à développer tous les aspects de la finance sur le plan international, comme le soutien à l’innovation et aux PME ou encore la mise en place de formations spécifiques.
  • ASTech : regroupe des acteurs majeurs des hautes technologies et de la motorisation des véhicules de transport. La recherche et le développement se focalisent sur les secteurs de l’aérospatial et l’aéronautique, en particulier l’aviation d’affaires.
  • Systematic Paris-Region : un pôle centré sur l’innovation des technologies du numérique, ainsi que le développement de logiciels et de systèmes complexes. Leurs travaux portent principalement sur les transports, les télécoms et la sécurité informatique.
  • Mov’eo : réunit de grands noms du secteur de l’automobile afin de repenser les solutions de mobilité tout en intégrant les contraintes environnementales et la sécurité routière. Ce pôle favorise les projets collaboratifs.
  • Advancity : ce pôle de compétitivité a pour vocation de trouver et de mettre en place des solutions de développement durable pour les villes, le logement et la construction immobilière. Leurs recherches en matière d’économie d’énergie et réductions de gaz à effet de serre influent aussi sur les transports.